Datadmzik

Datadmzik

An Alive Connection - Electronique, Rock, Reggae, Hip-Hop, Funk, Jazz, Musique du monde...

An Alive Connection - Electronique, Rock, Reggae, Hip-Hop, Funk, Jazz, Musique du monde...

30-03-2020 | Datadoomzik News

Bonjour à toutes et à tous, 

Un petit mot pour vous témoigner tout mon désarroi face à l'actuelle situation sanitaire. Tous ces concerts, spectacles, soirées annulés ça fout les boules quand même. 

Je vais en profiter pour consolider le site (articles, vidéos, dates, etc...) en attendant de laisser passer l'orage... Je ne vous embrasse pas mais le cœur y est sincèrement. 

A tout bientôt. Doom.

Pendant vos visites sur le site, vous pouvez aussi écouter
une sélection musicale qui reflète l'ensemble de mes goûts personnels avec ici un avant-goût aléatoire de celle-ci !

Planète Gougou | 2 Boules de Vanille

Mon coup de coeur du moment !

Live Reports

illustration

"Aventurez-vous dans mon antre numérique où vous êtes tous les bienvenu(e)s bien sûr. Si vous avez deux minutes, j'y partage ma passion autour des Musiques Actuelles et moins Actuelles. Un havre mis à jour régulièrement où foisonnent des tas de live report, références autour des concerts, sets, soirées ou festivals que je sillonne depuis une paire d'années, soit 2059 concerts que j'ai vus localement ou en Europe voire plus loin. Une database que j'améliore, enrichie chaque fois que je le peux.
Balladez-vous, surfez, ouvrez cette Madeleine de Proust du web et respirez un grand coup, je la partage sans modération. Bonne visite à tous et rendez-vous dans la vie, les concerts, les soirées pour partager tout ça...en LIVE bien sûr. DoomZik plus que jamais éclectique !!!"

illustration Frustration
05-03-2020 - Les Trinitaires, Metz | Rock - Post Punk
Pour ouvrir le bal "Insane", le 1er morceau de leur dernier album "So cold streams" sorti en 2019. Martelant, pillonant, assénant une rythmique d'enfer, cette ouverture touche en plein dans le mille. Le public est scotché dans la chapelle, les premiers rangs commencent à s'agiter faisant fi du coronavirus qui rôde. Un concert dans les règles de l'art, une énergie omniprésente, un déluge de feu et d'électricité. Frustration que je vois pour la 3ème fois ce soir m'a convaincu (et ce n'était pas gagné par rapport à la 1ère fois où je les ai vus en 2017). Ils se sont affranchis de leurs (excellentes) racines et ont trouvé leur voie. Je ne sais pas comment expliquer, mais ce soir, je les vois avec leur identité propre, avec leur propre son, tels qu'ils sont. Franchement j'ai devant moi un super groupe en pleine bourre : ça ronfle, ça envoie, ça déménage. Le chanteur nous lâchant en plein milieu du concert un pamphlet contre tous ces fauteurs de troubles autour de l'accueil des migrants et leurs conditions d'accueil inhumaines. Pour ensuite repartir de plus belle : Frustration jouera presque 2 heures ne voulant plus lâcher la scène. En super forme, ils sont revenus plusieurs fois avec des rappels de 2 ou 3 morceaux voire 4 peut-être. Bref, le meilleur concert du groupe que j'ai vu. Le public a embrayé sur chacun des morceaux, quant à moi je ne suis pas rentré dans la danse (situation sanitaire oblige) mais franchement j'étais hyper content d'être là et de profiter pleinement de ce set dans ces conditions. Leur dernier album est top, procurez-vous le, achetez-le, téléchargez-le, volez-le mais ne passez pas à côté. Ce serait vraiment trop dommage pour eux et pour vous.

  • Italia 90 - 05-03-2020 Les Trinitaires, Metz
    Je connais Italia 90 depuis peu et j'ai très envie de les voir. Je ne serai vraiment pas déçu, ils assurent vraiment bien. Seul "bémol" ...
    Lire la suite
  • The Mystery Lights - 05-03-2020 L' Autre Canal, Nancy
    Très bon groupe revival pour découvrir le style, très bon groupe de studio, très bon groupe de ceci, très bon groupe de cela mais moi ...
    Lire la suite
  • King Biscuit - 05-03-2020 L' Autre Canal, Nancy
    J'arrive à 22 h en pensant que King Biscuit jouait en premier à 20h30, et bien non. A l'heure où j'arrive c'est King Biscuit (en ...
    Lire la suite

Agenda

Sélection personnelle de dates dans le coin ou à peine plus loin, pour les plus motivés !

The Mauskovic Dance Band

Vendredi 24 Avril 2020 | L' Autre Canal - Nancy

Rock Electro Pop

Si vous voulez vous lâchez un peu et faire bougez les gambettes, cette soirée est chaudement recommandée par Doomzik.


Seasick Steeve

Mardi 14 Juillet 2020 | L 'Atelier - Luxembourg Ville

Rock Blues Rock

Un concert prévu initialement le Samedi 28 Mars 2020 qui me tient à cœur, Seasick Steve n'est pas sans me rappeler RL Burnside, T-Model Ford et Cie. Une référence parmi les références dans le genre !!! concert du coup reporté au 14 juillet 2020.


Découvertes intéressantes, plus ou moins récentes !

La Terre tremble La Terre tremble
2017-06-10 - Festival Stereolithe , Nancy | Rock - Experimental
Pas expérimental à proprement dit, mais plutôt créatif, défricheur, bidouilleur, curieux, décalé, voilà le groupe que j'attendais ce soir, et que je venais voir ce soir...mais là encore difficile de rester à l'intérieur (il fait tellement bon dehors en mode bbq, potes, tables, bancs, mousse bien fraîche). En plus, je me lève à 6h30 demain matin dimanche, ce que j'aurai à l'esprit toute la soirée et qui me plombera un peu le truc. Je vais aller acheter (enfin) un disque de ce trio originaire de Clermond-Ferrand mais rennais d'adoption qui est excellent. La prochaine fois qu'ils repassent dans le coin je fonce les voir. Promis, juré !!!

Moor Mother Moor Mother
2020-01-16 - Les Trinitaires, Metz | Hip-Hop - Hip-Hop Expérimental
Camae Ayewa aka "Moor Mother", concentrée, le visage fermé monte sur scène silencieuse et prépare son matos pendant quelques minutes. Son look colle parfaitement à son image de protest song-poétesse pro-Civil Rigts Act en mode futuro-noise-indus hip-hop. Tout le caveau des Trinitaires la regarde s'installer. Le calme avant la tempête. Pas un mot plus haut que l'autre, puis elle commence à lancer une série de pub en français (pêle-mêle Renault, Peugeot et toutes les daubes que l'on peut se farcir dans une journée de radio, de tv, de web) bref elle campe le décor. La société capitaliste dans laquelle nous infusons. Fervente défenseure d'une autre société (voir Black Quantum Futurism qu'elle a fondé en 2016 avec Rasheedah Phillips, artiste, auteure, militante communautaire et avocate basée à Philadelphie aussi). Vous avez compris Madame n'est pas là pour "rigloer" mais pour faire passer un message. Pour délivrer un message sans compromis, clair, net et précis. Pas d'alliance, pas de compromis, tu es avec elle ou pas. Un set d'une heure montre en main. Une heure intense où je n'en attendais pas moins d'elle. Géniale, engagée, militante, tournée vers un futur proche loin d'un néo-libéralisme qui phagocyte tout ce qu'il peut. Moor Mother incante les esprits, marmonne, parle plus qu'elle ne rappe, toujours dedans, toujours habitée sur des sons excellents (je suis fan). Une heure qui passe comme un claquement de doigts. Une heure qui passe trop vite. Une heure qui passe trop bien. Magnifiquement sombre, magnifiquement oppressante, magnifiquement indus-noise expérimentale, bref je suis resté scotché, je n'avais vraiment plu envie de partir. Un concert très très précieux comme j'aimerais en voir plus souvent. Loin devant, loin de tout et tellement proche. Pour finir voilà ce que j'ai trouvé sur la toile et ça ne m'étonne pas du tout venant d'elle : "Queen Mother Moore (27 juillet 1898 - 2 mai 1997) était une leader afro-américaine des droits civiques et une nationaliste noire qui était amie avec de grands leaders des droits civiques tels que Marcus Garvey, Nelson Mandela, Winnie Mandela, Rosa Parks et Jesse Jackson . Elle était une figure de l'American Civil Rights Movement et une fondatrice de la République de New Afrika." Voilà pour l'anecdote mais je ne crois pas une seconde qu'elle ait pris ce nom par hasard...

Datadoomzik, Live Report

The Mystery Lights

Rock/Garage-Psyché

14-02-2020 | L' Autre Canal - Nancy

Très bon groupe revival pour découvrir le style, très bon groupe de studio, très bon groupe de ceci, très bon groupe de cela mais moi (et je ne suis pas le seul et ce n'est pas un prétexte), je n'y suis pas, mais alors pas du tout. Trop pompé, trop "copier-coller", trop dans la resucée (jusqu'à la moelle), en ce qui me concerne. Je trouve que The Mystery Lights n'apportent rien de plus que ce qui n' a été fait des millions de fois avant. Sur scène, il ne se passe pas grand chose et dans la fosse non plus. A part quelques départs de feux dans les 2, 3 premiers rangs, le groupe ne saura pas captiver son public (pourtant venu nombreux) et provoquer l' hystérie collective que j'attendais. Dommage il ne me restera qu'à écouter les compils Nuggets, Pebbles, The Seeds, The Electric Prunes, 13th Floor Elevators, Count Five et des milliers d'autres sans oublier The Mystery Lights qui ont rallumé la mèche sans pour autant faire tout péter (pourtant j'y aurai mis ma main au feu). Je suis sorti au 3/4 du concert, j'espérais au moins une reprise d'un de ces excellents groupes garage sixties qui ont révolutionné le genre en leur temps, ce qui pour moi aurait été la MOINDRE des choses.